Site informatif sur le harnais de sécurité

Harnais de sécurité pour élagage

harnais-de-securite-1.jpgharnais-de-securite-2.jpgharnais-de-securite-4.jpgharnais-de-securite-5.jpg

Harnais de sécurité d’élagage

Élaguer ne s’improvise pas! En effet, on ne se lance pas dans une tâche d’élagage sans connaître la réglementation en cours, la bonne période d’élagage et sans avoir le minimum de matériel de sécurité dont le harnais de sécurité élagage.

Comprendre l’élagage

L’élagage est la coupe d’arbres et de végétaux de manière ordonnée en tenant compte de leur état phytosanitaire, leur croissance, leur aspect et leur assimilation dans le paysage. Il est possible d’effectuer l’élagage sur des arbres avant leur coupe, mais la plupart du temps, l’élagage concerne les arbres et végétaux en pleine pousse afin de garder leur forme naturelle (élagage de forme pour des critères esthétiques), de garantir leur qualité (notamment en sylviculture), de les conserver en bonne santé (entretien des végétaux et protection des espèces contre les maladies et les champignons) et contenir une croissance trop rapide (pour des critères esthétiques, en fonction d’obligations légales et pour un aspect pratique tel que limiter un excès d’ombrage ou ne pas cacher la vue du paysage). Seuls les professionnels et les personnes expertes peuvent effectuer l’élagage, à condition toutefois, d’être équipés d’un harnais de sécurité pour l’élagage.

Le matériel d’élagage

Pour effectuer l’élagage, un matériel adapté est requis et se compose entre autres d’outils de coupe manuels ou motorisés, d’équipements de grimpe et de levée, sans oublier les équipements de sécurité tels que le harnais de sécurité élagage. Le choix de ce matériel variera surtout en fonction de la position de l’élagueur, ainsi pour un élagage depuis le sol, il faudra se munir de divers outils qu’on positionnera sur une perche télescopique, parmi lesquels la perche d’élagage (coupe des rameaux), le sécateur à batteries (coupe de branches de 3 centimètres de diamètre maximum), la scie d’élagage (coupe de branches de 6 à 8 centimètres de diamètre maximum), l’élagueuse (coupe-branches de gros diamètres). Lorsque l’élagage est effectué en hauteur, sur une échelle ou directement dans un arbre, il faut se munir d’outils légers tels que le sécateur, la scie d’élagage, le coupe-branches et la tronçonneuse d’élagage. Si l’élagage depuis le sol demande peu d’équipement de sécurité (gants, casque, lunettes de protection), l’élagage en hauteur nécessite plus de matériel de sécurité en raison des risques plus importants encourus par l’élagueur. Il lui faudra donc se munir de gants, d’un casque, de lunettes de protection, d’un harnais de sécurité élagage (avec cordes, mousquetons, descendeurs) et d’accessoires supplémentaires tels que des griffes d’élagage.

Le harnais de sécurité élagage fait partie du matériel de sécurité indispensable pour grimper et effectuer un élagage en hauteur sur une échelle ou un arbre. Le grimpeur qui monte sur la cime des arbres doit avoir un équipement similaire à celui d’un alpiniste, à savoir un harnais de sécurité d’élagage, des cordes, des mousquetons, des drisses, des tendeurs et des descendeurs. Cependant, le harnais de sécurité doit être en conformité avec les normes de sécurité EN 358 et EN 361. Plusieurs modèles de harnais pour élagage sont disponibles dans les circuits de distribution, mais le harnais standard doit être un harnais anti-chute de 3 points équipé d’une ceinture de maintien ainsi qu’un sous-fessière, d’un amarrage ventral (pour l’ascension, le maintien et la descente), d’un amarrage dorsal (contre les chutes), d’une bouclerie à base d’acier inoxydable avec des points d’emport par mousquetons.  En plus de s’équiper d’un harnais de sécurité élagage, le grimpeur doit s’équiper d’un sac d’élagage contenant du matériel de grimpe. Le sac de l’élagueur doit au moins contenir des cordes ou drisses, une fausse fourche (sangle de protection), des sacs de lancer, un nœud auto bloquant, de descendeurs, de tendeurs, de cordages, de mousquetons, etc. La composition du sac du grimpeur dépendra essentiellement de la technique de grimpe.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions