Site informatif sur le harnais de sécurité

Tout sur le port du harnais de sécurité

harnais-de-securite-1.jpgharnais-de-securite-2.jpgharnais-de-securite-4.jpgharnais-de-securite-5.jpg

Port du harnais de sécurité

Sécurité du travail en hauteur

Le port du harnais de sécurité est requis par la loi en tant que solution de protection individuelle des personnes qui travaillent en hauteur parallèlement à d’autres solutions de protection collective ou bien quand celles-ci ne sont pas possibles. On appelle EPI (équipements de protection individuelle) les équipements comme le harnais. À partir du moment où l’on travaille en hauteur, il existe des risques de chute. Il s’agit d’une activité considérée comme l’une des plus à risque. On retrouve les personnes qui travaillent en hauteur dans des secteurs très différents : secteur du bâtiment, mais aussi secteur de la maintenance électrique, du nettoyage des immeubles et une variété d’autres secteurs professionnels, dont les entreprises auxquelles on fait appel pour installer échafaudages et structures destinées à accueillir du public. On considère qu’il y a un risque à partir d’un mètre de hauteur.

Le port du harnais de sécurité est réglementé par des articles du Code du travail. Des formations sont proposées aux entreprises qui peuvent inclure les caractéristiques du harnais, mais pouvant aussi être spécifiquement destinées au port du harnais. Comment le choisir, l’utiliser, se déplacer avec son harnais, tout cela n’a qu’un seul but au final : réduire le risque d’accident du travail.

La liberté accordée aux entreprises

Le Code du travail est clair quant au port d’un harnais de sécurité faisant partie des fameux EPI qui sont utilisés surtout quand les solutions de sécurité collective sont défaillantes. Cela s’applique à partir de 1 mètre de hauteur comme précédemment indiqué toutefois, on n’obtient pas d’autorisation de travaux sans ce type d’équipement de sécurité collective au-delà d’une certaine hauteur, mais chaque entreprise est libre de déterminer l’usage du harnais. Par contre, la formation est normalement obligatoire pour les travailleurs avec harnais. À côté du port de son harnais de sécurité qui est indubitablement l’une des meilleures solutions de sécurité individuelle, il existe une multitude de règles de sécurité à appliquer pour ce type de travailleurs (de la part des employeurs). C’est à eux qu’appartient la responsabilité de fournir le harnais. Normalement, les travailleurs ne partagent pas les harnais.

Que dit la réglementation?

Il y a en fait une multitude de cas différents dans lesquels le port du harnais de sécurité est obligatoire et d’autres cas où il est seulement « recommandé ». À partir du moment où il y a un « vide » quelconque c’est-à-dire un risque de chute, le harnais est conseillé. Que l’on travaille ou non sur une plate-forme, que l’on soit suspendu ou pas et même sur certains échafaudages qui ne sont pas très hauts a priori, dès qu’il y a de la hauteur en général, les équipements de sécurité dite collective ne suffisent pas systématiquement. Afin d’imposer le port du harnais, il faut définir les conditions de travail sur le poste concerné et étudier les différentes tâches exécutées. Ainsi, le port du harnais de sécurité est un sujet complexe qui dépend du secteur et du poste, des conditions de travail et du travailleur lui-même et pas seulement de la hauteur et du type de support. De plus, il n’y a pas que la hauteur qui entre en ligne de compte, mais aussi la stabilité du support ainsi que les installations de sécurité collective mises en place. Si la loi met l’accent sur ce type d’équipements de sécurité (Art. R4323-62), selon la configuration de ces derniers le harnais peut se révéler indispensable. À partir de 3 mètres de hauteur, il existe un véritable danger. De nombreuses entreprises utilisent à la fois des solutions collectives et individuelles pour la sécurité.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions